Au fur et à mesure que ma vie s’effeuille, sur la feuille, j’écris ma vie

LA FEUILLE BLANCHE
10 octobre, 2009, 11:54
Classé dans : Non classé

Une feuille blanche, une feuille morte,
Au petit matin, sur une table de bois,
Et l’odeur du café à travers la porte,
Ma tête étourdie,
Mes doigts engourdis,
Je n’ai besoin que de toi.

Quelques livres sur un lit défait,
Petite chambre sans loi,
Derrière la vitre, quelques fumées,
Papier dans la corbeille,
Inspiration que rien n’éveille,
Je n’ai besoin que de toi.

Mon visage dans la glace,
Ton visage au fond de moi,
Un peu de café au fond de ma tasse,
Et je me réveille,
Dehors, dehors le soleil,
Je n’ai besoin que de toi.

Une feuille blanche, une feuille morte,
A petit matin, les rêves se noient,
Mais formeront encore ce soir mon escorte,
L’amour s’évapore,
L’espoir habite mon corps,
Et toi, tu n’as pas besoin de moi.
 


20 commentaires
Laisser un commentaire

  1. Francis02

    Thiery, je suis content d’être le premier à venir te féliciter pour ce beau poème. J’espère que d’autres vont suivre
    c’est bien, continue
    alitiés
    francis

  2. thierrycouprai

    Cher Francis
    Ce poème La feuille blanche, est sur le blog depuis toujours. Je me demandais pourquoi il n’était presque pas lu. C’est pourquoi je l’ai placé aujoud’hui en première position. C’est un de mes préférés.
    Je pense que les gens ne peuvent pas tout voir, j’ai mis 50 textes alors pour trouver, il faut du temps.
    Je te remercie, tu es le premier à donner ton avis.Je pense que de temps en temps je mettrai certains écrits en début de blog pour leur donner leur chance.
    Amitiés.Thierry

  3. Lucaerne

    Oui, nous faire découvrir tes textes préférés, c’est une bonne idée.
    Ce texte est très beau. J’aime la répétition des “Je n’ai besoin que de toi”, qui se termine à la fin par…
    J’ai aussi été “emportée” par l’ambiance, petit matin, odeur de café, fin de rêve, draps défaits sur nuit agitée… un nouveau jour, nouvel espoir, nouvelle nuit, et la vie qui continue, la feuille qui se noircit d’encre habitée.

  4. Opale des mers du sud

    Bonjour ,
    Je lisais tes poèmes chez Hélène , et Francis m’a laissé également le lien .
    Je suis venu et je suis restée sous le charme de tes textes qui laissent rêver .
    Si tu le permet , je t’ajoute dans mes liens et je t’invite chez moi :
    http://www.opalesud.unblog.fr
    Amitiès et à bientôt
    Stella

  5. Francis02

    je suis content que mon amie Stella vienne sur ce site
    et je peux te dire Thierry qu’elle s’y connait en textes
    bonne soirée Thierry
    amitiés
    francis

  6. Esther

    Je viens de te découvrir et j’avoue que pendant le temps de ma lecture , tu
    m’as emmené dans une autre vie, peut etre la tienne je ne sais pas
    Quoiqu’il en soit tu m’as fait sortir de moi et ça c’est fort
    Si tu m’en donnes l’accord j’aimerai beaucoup que tu fasses partie de mes liens
    Bonne soirée
    Esther

  7. thierrycouprai

    Bonjour Esther,
    Je te souhaite la bienvenue.
    Tu m’a laissé un beau message.Merci. Quand on écrit, on le fait d’abord pour soi, mais je me suis toujours demandé ce que ressentait les lecteurs.
    Grace au blog j’ai enfin des réponses, et ton message me réconforte et me touche.
    Ces textes c’est parfois ma vie, parfois mon imagination. Presque chaque poème a une histoire. Au fil des années je me suis inventé d’autres mondes d’autres histoires.Ca fait du bien.
    Je veux bien faire partie de tes liens.J’en suis flatté. Je te metttrai dans les miens si tu le permets.
    Amitiés.Thierry

  8. Lucaerne

    Je suis revenue lire “Feuille blanche”.
    Et une question m’est venue : pourquoi, pour toi, feuille blanche égale feuille morte. N’est-ce pas plutôt juste une feuille vierge, mais bien vivante et qui appelle les mots

  9. thierrycouprai

    Bonjour Lucaerne

    Très jolie ta question. Pour moi la feuille blanche symbolise le manque d’inspiration et donc tout ce qui en découle, la peur du vide, le silence. Cela ressemblerait à un miroir où l’on ne pourrait pas se voir. (c’est vrai parfois c’est pas grave )Une feuille blanche n’ a pas de vie, elle ne peut donc pas donner de l’émotion. Ce sont les mots posés sur elle qui lui donnent une existence. La feuille blanche ne vient jamais vers moi, c’est moi qui suis attiré vers elle. Ce que je ressens,peut lui donner le premier souffle.
    Thierry

  10. Laurine

    Tellement vrai
    tellement vécu
    que dire de plus
    je vous ai bu!

    Laurine

  11. vrl

    Coucou mon Petit Thierry,

    Je viens de lire la feuille blanche, et j’aime toujours autant que la première fois où je l’ai lue. Une ambiance de petit matin, de petit café, bref, je n’ai besoin que de vous qui me manquez déjà énormément…
    Je vous embrasse très fort

    VERO

  12. Thierry Couprai

    Salut Véro
    J’avoue que j’ai été frustré Lundi, quand vous êtes venus nous voir. J’ai du partir un peu rapidement. Je suis revenu à 16H30 et je me disais que vous seriez encore là. Je sais que vous aviez pleins de choses à faire. On la fera plus longue la prochaine fois. Je vous avoue que ça m’a fait beaucoup de bien de vous voir. Je pense que vous l’avez vu.
    « LA FEUILLE BLANCHE » c’est pour moi comme un classique. De temps en temps je la remets en évidence car j’ai de nouveaux visiteurs.
    Je vous embrasse.
    Thierry

  13. isabelled.monalisa

    Bonjour Thierry,

    C’est avec un grand plaisir que j’ai relue « la feuille blanche », mais franchement je ne pense pas que cela arrivera :wink:
    Les mots sont là bien présents dans des érits et c’est toujours avec un grand plaisir que je viens chez toi. Et si, nous avons besoin de toi….

    Me concernant, beaucoup de fatigue, de tristesse mais c’est la vie et on ne peut rien y faire. Je vais partir jeudi pour aller dans l’oise au nord de paris afin d’assister aux obsèques de mon cousin le fils de ma marraine et je rentrerais dans la nuit de vendredi à samedi, car je pars dès la fin des obsèques, en tout plus de 2000 Km en deux jours,le top !.
    Je te fais des gros bisous
    Je n’ai pas le temps de visiter les gens ni de venir sur mon blog et il faut que le medecin passe demain car ma pepette à des ganglions dans la cou. Donc il faut pour cela que je tél à 8H GENIAL… moins de 8H de sommeil cette nuit
    des bisous
    Isabelle

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  14. Thierry Couprai

    Bonsoir Isabelle

    C’est un réel plaisir de te lire. Tu sais , je suis obligé de penser à toi de plus en plus. Je n’ai pas encore évacué l’émotion sur le poème que tu as écris sur moi. Je n’en reviens encore pas.
    Je sais que tu as une vie compliquée et ton commentaire le confirme encore.
    Je n’ose pas te parler de ta santé. Je lis beaucoup commentaires. Beaucoup t’encourage. Sur les blogs , je vois bien que tu es bien entourée et soutenue.Quand on souffre, on ressent je crois beaucoup de solitude.
    Je te demande juste de penser à ceux qui t’aiment car ils sont nombreux. Ils ont certainement comme moi un sentiment d’impuissance, mais nous sommes là.
    Je pense à toi.
    Je t’embrasse.Thierry

  15. dounietta

    je découvre…je découvre…
    ce poème est beau, dignement beau….
    c’est mon sentiment…rien à expliquer
    très joli
    dounietta

    Dernière publication sur Partage du Coeur : Malheureusement ..

  16. Thierry Couprai

    Bonjour Dounietta

    avec un peu de retard, je te remercie pour ton commentaire.
    Parfois c’est vrai, on arrive à écrire des choses simplement avec émotion.
    Tu l’as ressentie, tant mieux. Comme tu dis , quoi d’autre ajouter de plus…
    Thierry

  17. isabelled.monalisa

    Thierry,

    Merci du fond du coeur pour tes paroles reconfortantes, je commence seulement à répondre à mes commentaires et il a en a 120 ce qui confirme ce que tu écris, oui beaucoup me soutienne et heureusement car en effet dans mon Bassin d’Arcachon je suis bien seule et à part mes enfants rien… mais votre aide m’apporte beaucoup et me redonne envie de me battre chaque fois qu’un nouveau problème se présente, et en toute franchise il n’y a pas de temps mort :-) et pourquoi moi ????
    Je t’embrasse et passerais de lire lorsque ma fille acceptera de ne pas squater mon ordi car son ordi est HS vivement fin juin, si brevet avec mention ordinateur tout neuf par toute la famille, mais je la comprend à 13 ans être depuis dix jours dans la maison sans sortir sans voir d’amis cela est difficile et il y en a encore au minimum pour autant, alors maman chouchoutte, câline et c’est bien de nous retrouver toutes les deux finalement.
    Des gros bisous
    isabelle

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  18. arabelle

    Poème fort,
    Qui cogne à mon coeur,
    Moi Flore,
    Une intoxiquée de la douceur,

    Merci au poète « ordinaire »,
    Qui joue avec les mots,
    Pas que pour nous plaire,
    Car dedans il est beau…

    arabelle.unblog.fr

  19. isabelled.monalisa

    Bonsoir Thierry,

    Encore une fois, vois tu je relie ce poème et je suis toujours autant touchée et émue.
    Si beaucoup on besoin de toi même si cela n’est que virtuel :lol:
    Et tout le monde a besoin de quelqu’un dans sa vie ;)
    prenez soin de vous
    à bientôt
    bises
    isabelle

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  20. Laurine

    bonjour Thierry depuis si longtemps que je ne suis pas venue te voir!
    c’ est avec grand plaisr que je viens de parcourir ton blog ton dernier texte est superbe!
    on sens l’ odeur du café derrière la porte!
    vision ou pas tu nous transporte toujours dans ton univers avec autant de facilité
    merci de nous faire partager ton blog et tes sentiments!
    bon w end avec des proches pleines de bisous pour toi
    lorette



Laisser un commentaire

poésie c'est de l'art ,prov... |
athkanna philosophie |
lechatquifume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aaronjosu
| lectures, actualités et photos
| Auberge-Atelier